Changements pour les critères diagnostiques des troubles de l’alimentation

Parce qu’elles ne répondent pas à TOUS les critères diagnostiques de l’anorexie ou de la boulimie, environ la moitié des personnes souffrant d’un trouble de l’alimentation reçoivent le diagnostic de « Trouble des conduites alimentaires non spécifié » (Eating Disorder Not Otherwised Specified). La publication de la 5ième version du Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders (DSM-V) en mai prochain permettra de remédier à cette situation.

Laissez un commentaire