Que dois-je faire si mon enfant a un surplus de poids ?

Plusieurs parents se questionnent quant aux mesures à prendre lorsque leur enfant présente un surplus de poids. Au Canada, les statistiques1 ont doublé depuis les vingt cinq dernières années et révèlent que 7% des 2-17 ans souffre d’obésité et 15% d’embonpoint. Le phénomène de surplus de poids chez cette tranche d’âge est donc considérable et grandissant. À mon avis, il est donc nécessaire de réévaluer notre approche face à cette problématique.

Quels sont les facteurs qui peuvent contribuer au développement d’un surplus de poids chez l’enfant ou l’adolescent ? D’une part, l’hérédité joue un grand rôle; lorsque le parent souffre d’obésité, le risque augmente chez l’enfant2. Les mauvaises habitudes alimentaires de l’enfant (et donc de la famille !) contribuent aussi grandement à déstabiliser le poids naturel de l’enfant. Parallèlement à cela, un niveau insuffisant d’activité physique et l’adoption de jeux plus passifs favorisent la prise de poids. Fait intéressant, l’imposition d’un régime amaigrissant contribue aussi grandement au surplus de poids, en accentuant l’intérêt pour les aliments « interdits”, en favorisant les fringales ainsi que la consommation de nourriture en cachette3. Finalement, tout comme pour les adultes, un enfant qui utilise la nourriture pour combler un besoin affectif, aura tendance à présenter un surplus de poids.

Les conséquences de l’obésité et de l’embonpoint sont sérieuses. Au niveau physiologique, nous observons une augmentation du risque de souffrir d’obésité à l’âge adulte et une augmentation du risque de développer les maladies liées à l’obésité (diabète, maladies cardiovasculaires, hypertension, cholestérol). Au niveau psychosocial, les enfants et adolescents qui présentent un surplus de poids sont plus à risque d’avoir une faible estime de soi, des symptômes de dépression, de vivre de l’isolement social et d’être victime de discrimination et de moqueries de la part des autres4.

Comment agir si votre enfant présente un surplus de poids ? La consigne la plus importante est d’éviter les commentaires reliés au poids qui peuvent avoir un impact négatif sur l’estime de soi. Mettez plutôt l’emphase sur des aspects de la personnalité de votre enfant qui contribuent positivement à son estime de soi tels, ses forces, ses côtés amusants et ses passions. Il faut également éviter à tout prix les régimes amaigrissants et plutôt mettre l’emphase sur l’acquisition de saines habitudes alimentaires. Il faut éviter d’interdire complètement certains aliments; ils deviendront tout simplement beaucoup plus attrayants et votre enfant développera l’habitude de les consommer en cachette! Il est également primordial de s’assurer que son enfant mange régulièrement et a accès à des aliments nutritifs; l’enfant n’étant habituellement pas celui responsable de la planification, de l’achat et de la préparation des aliments. Tout comme pour les adultes, il est conseillé d’encourager l’activité physique axée sur le plaisir et non sur la perte de poids3. Finalement, être soi-même un bon modèle restera sûrement la stratégie qui aura le plus d’impact auprès de votre enfant. Indépendamment de ce vous dites, ce que vous faites en dit beaucoup plus sur votre relation avec l’alimentation et l’image corporelle.

Je termine en mettant l’accent sur la discrimination vécue par les enfants qui présentent un surplus de poids et la grande souffrance qui y est associée. Il devient important de s’éduquer soi-même et d’éduquer son enfant quant à cette réalité. Questionnez votre enfant pour savoir s’il est victime de moqueries et si oui, encouragez-le à en parler. Il peut être difficile pour votre enfant de s’ouvrir sur le sujet alors soyez patient. Finalement, si votre enfant est victime de discrimination, impliquez-vous dans la résolution de ce problème en discutant de la situation avec ses professeurs, éducateurs et intervenants.

  1. Évolution de l’embonpoint et de l’obésité chez les jeunes de 2 à 17 ans au Canada.  Statistique Canada, 2004.
  2. Pourquoi nous grossissons. Maigrir la santé avant tout ! Collection Protégez-vous, 2006.
  3. Suis-je trop gros(se) ? Maigrir la santé avant tout ! Collection Protégez-vous, 2006.
  4. La course contre l’obésité. Maigrir la santé avant tout ! Collection Protégez-vous, 2006.

Laissez un commentaire